Olive

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Des olives vertes restées dans l’oubli? Faites-en une tapenade. C’est le même scénario pour les olives noires. Essayez celle-ci!
  • Ajoutez cette tapenade dans une foule de recettes : sandwich, pizza, marinade pour la viande, …
  • Vous les trouvez trop âcres ou salées? Ébouillantez-les une quinzaine de minutes. Elles perdront cependant un peu leur parfum.
  • Elles peuvent être dégustées comme hors-d’œuvre, mais aussi sur des pizzas, dans des sous-marins, dans des salades, avec du poulet, etc.

Pour une conservation optimale

  • Elles se conservent jusqu’à un an si elles sont dans un contenant bien scellé et doivent être réfrigérées après leur ouverture.
  • Les olives vertes et noires séchées au sel se gardent moins longtemps.

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Les olives peuvent être congelées, dénoyautées ou non, dans un sac hermétique pour une durée d’environ 3 mois. Par contre, il est préférable de congeler les olives lorsqu’elles sont fraîchement cueillies, ce qui n’est pas évident au Québec!
  • Vous pouvez les laisser dégeler à température pièce ou au réfrigérateur.

Pense-bête pour un choix éclairé

  • L’olive s’achète en vrac, en pots ou en conserve. Assurez-vous que les olives en vrac sont manipulées et conservées avec soin.
  • Les olives doivent subir divers traitements pour être comestibles et viennent souvent de loin, il est donc pertinent d’en déguster avec parcimonie pour limiter la pollution engendrée par leur transformation et leur transport.
No comments yet.

Laisser un commentaire