Oignon

oignon

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Lorsque vous cuisinez et qu’il vous reste un bout d’oignon, au lieu de le remettre au frigo, émincez-le et mettez-le en marinade avec de l’huile ou du vinaigre, des herbes, des épices… Votre oignon se conservera mieux et aura plus de goût lors de votre prochaine recette!

  • Pour redonner une seconde jeunesse à vos oignons un peu défraîchis, préparez-les en confit. Faites roussir les oignons, puis ajoutez un fond de vin, de porto et/ou de sirop d’érable.  Laissez cuire jusqu’à ce que le mélange soit bien compact.

Pour une conservation optimale

  • Les oignons ont besoin d’un endroit frais, très sec et à l’abri de la lumière. La meilleure solution est donc de les entreposer dans votre garde-manger, ou dans un autre endroit à température ambiante.

  • Le réfrigérateur n’est pas recommandé pour les oignons entiers. En revanche, vous pouvez conserver quelques jours un restant d’oignon pelé, mais emballez-le bien dans du film plastique pour éviter les odeurs.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Émincez le restant d’un oignon et mettez-le au congélateur pour une utilisation ultérieure.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Choisissez des oignons bien fermes, sans taches et avec une pelure lisse.

  • Préférez les oignons vendus à l’unité plutôt que ceux vendus en filet si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir tout manger!

  • On retrouve des oignons du Québec toute l’année : les oignons  jaunes et rouges pendant les 12 mois, l’oignon vert de juin à octobre et les oignons doux de mi-août à décembre.

No comments yet.

Laisser un commentaire