Artichaut

sauvetabouffe-47

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Outre les entrées et plats plus traditionnels, on peut le cuisiner en plats italiens: pizzas et pennes.

  • Manger toutes les feuilles de l’artichaut, c’est tout un défi… Si vous êtes d’attaque, faites-les cuire dans l’eau bouillante 20 minutes puis utilisez un moulin à légumes ou une centrifugeuse pour récupérer la chair.

 

Pour une conservation optimale

  • Pour éviter qu’il noircisse pendant la cuisson, ajoutez à l’eau une cuillère de sucre et un peu de vinaigre. On peut aussi fixer une tranche de citron à la base avant de le cuire immergé dans l’eau, il conservera sa couleur. On évite la casserole d’aluminium.
  • Une fois cuit, l’artichaut se garde 24h seulement car il a tendance à s’oxyder facilement et à développer des composés toxiques.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Enlevez les feuilles et le foin au centre. Blanchissez ce qui reste 3 minutes dans l’eau bouillante citronnée. Laissez refroidir avant de mettre dans un sac à congeler.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Il provient généralement de l’extérieur, mais de la mi-août à la mi-octobre, il peut pousser au Québec. C’est moins polluant en transport et on peut découvrir ce légume bien vitaminé.
  • Choisissez-le lourd, aux feuilles fermées vert tendre. Si les feuilles sont ouvertes, il est trop mûr.
  • La tête de l’artichaut doit être compacte lorsqu’on la presse légèrement.
  • Évitez un artichaut dont les feuilles sont tachées de noir.
No comments yet.

Laisser un commentaire