Ail

ail

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Pas besoin de dégermer l’ail avant de le consommer! Il ne se digérera pas plus facilement, c’est un mythe.

  • Aucune raison de gaspiller l’ail. Sur du pain sec, dans une purée de pomme de terre ou un spaghetti, sa saveur vous séduira.

  • L’ail a germé, trop tard pour le manger? On peut le planter!

 

Pour une conservation optimale

  • L’ail se conserve à température ambiante, à l’air libre, dans un endroit sec et sombre, pendant quelques semaines.

  • Évitez de mettre vos gousses au frigo, sauf si l’ail est tranché.

  • L’ail épluché dans un peu d’huile permet de le conserver plus longtemps et ça parfume votre huile! Cette huile se conserve 7 jours au frigo et plusieurs mois au congélateur.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Il peut être conservé pendant 2 mois au congélateur, après que la peau ait été enlevée. La texture et la saveur peuvent être dégradées, mais cela sera encore savoureux.

  • Une purée de 1/3 d’ail avec 2/3 d’huile mise au congélateur dans un bac à glaçons, l’idéal pour ajouter à vos cuissons.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Privilégiez l’ail du Québec disponible de juillet à novembre. Il se préserve mieux puisqu’il est plus frais à l’achat.

2 Responses to Ail

  1. Helene Arseneau 29/01/2019 at 9:57 #

    À l’automne j’achète mon ail (avec tige) pour l’année. Je le conserve dans un endroit frais et sec et j’enfouis chaque tête d’ail dans le riz. Il est succulent pendant environ 10 mois.

    • Sauve ta bouffe 29/01/2019 at 3:20 #

      Merci pour ce truc! 🙂

Laisser un commentaire