Prune et pruneau

prune

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Lorsque vous cuisinez vos prunes, attendez avant de jeter (ou composter!) le noyau, celui-ci contient de la pectine qui fera épaissir votre confiture ou compote. Nul besoin d’ajouter de la pectine ou de la gélatine industrielle!

  • Bien que délicieuses fraîches, les prunes peuvent être transformées dans toutes sortes de recettes: gâteau, crêpe, croustade ou couscous.

  • Beaucoup de prunes, mais peu de temps? Faites-les sécher, vous aurez ainsi de délicieux pruneaux! Ils se conservent plusieurs mois dans un contenant hermétique au réfrigérateur ou au frais, au sec et à l’obscurité.

 

Pour une conservation optimale

  • Laissez mûrir à température ambiante et, lorsque mûres, réfrigérez pour prolonger la durée de vie.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Les prunes se congèlent bien. Les dénoyauter avant vous fera gagner du temps par la suite. Et quel plaisir de savourer en plein hiver une tarte aux prunes maison!
  • En décongelant, les prunes rendent beaucoup de jus. Il est conseillé, dans le cas d’une tarte par exemple, de saupoudrer la pâte de poudre d’amande pour absorber le jus. Effet et plaisir gourmand garanti !

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Leur saison s’étend de la fin de l’été au début de l’automne.

  • La prune mûre cède sous une légère pression. Si elle est trop dure, elle pourrait ne pas atteindre sa pleine saveur.

No comments yet.

Laisser un commentaire