Kiwi

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Idéal pour l’hiver, ce fruit riche en vitamine C est bienvenu. Frais à croquer, ou défraîchi à transformer, vous saurez le redécouvrir en coulis, en boisson, en sorbet ou en compote.

  • La peau du kiwi est tout à fait comestible et contient beaucoup de nutriments. Si elle est rugueuse et épaisse, elle ne sera pas forcément agréable à manger seule – on peut par contre l’ajouter dans des préparations, comme la peau de banane.

  • À défaut de la manger la peau du kiwi, utilisez le côté pulpeux pour alimenter en vitamine C votre peau fatiguée et utilisez l’enveloppe duveteuse comme exfoliant pour le visage et la peau du corps.

 

Pour une conservation optimale

  • Réfrigérateur: plusieurs semaines dans le bac à légumes.

  • Température ambiante: au moins une semaine.

  • Le kiwi est sensible à l’éthylène, le tenir éloigné des pommes et des bananes est une bonne idée!

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Trop de kiwis ? On peut les réduire en purée avec la pelure et les mettre au congélateur dans un contenant hermétique. Par la suite, décongelez la purée pour la manger telle quelle ou l’incorporer dans des préparations de biscuits, muffins, etc…

  • On peut congeler les kiwis en tranches, puis une fois saisis par le froid, les tremper dans le chocolat avant de les replacer au congélateur. De bonnes collations!

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Plus il cède sous la pression des doigts, plus il est mûr. Sa peau ne doit pas être fripée, tachée ou meurtrie.

  • Consommer avec parcimonie pour limiter les transports polluants: ce fruit exotique originaire de Chine nous vient aujourd’hui souvent de Nouvelle-Zélande, d’Italie ou du Chili. À consommer avec parcimonie pour l’écologie.

  • Le kiwi est un fruit bien vivant, tellement vivant que l’on doit attendre à la dernière minute avant de le placer dans un dessert de gélatine-pectine ou dans du lait, car cela créerait, respectivement, la liquéfaction et la coagulation de ces produits, à cause des enzymes du kiwi.

  • Le kiwi contient une enzyme, l’actinidine, qui est capable de scinder les protéines de la viande. Si la substance est mise en contact avec la viande, elle l’attendrit. On peut donc utiliser des kiwis pour rendre un morceau de viande plus tendre.

No comments yet.

Laisser un commentaire