Abricot

Abricot

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Essayez vos abricots en potage, en purée pour bébé, en gâteau ou avec votre poulet !
  • Afin de rendre vos compotes, confitures et coulis encore plus parfumés, cassez quelques coques, prélevez-y les amandes, et incorporez-les à votre préparation. Consommer toutefois avec modération, les amandes d’abricot étant légèrement toxiques.
  • Ne jetez plus vos coques d’abricots ! Faites sécher les noyaux d’abricots. Remplissez-en une chaussette jusqu’au talon. Nouez-la et placez-la 1 minute au four à micro-ondes. La chaussette pourra faire office de bouillotte afin de détendre un muscle douloureux ou de réchauffer une partie du corps.
  • Il est possible de faire soi-même ses abricots séchés (au four à ou au déshydrateur alimentaire).

 

Pour une conservation optimale

  • À maturité, les abricots ne se conservent pas plus de 3 jours à température ambiante et 5 jours au réfrigérateur.
  • Attention, le réfrigérateur a tendance à modifier leur texture et leur saveur.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Couper en deux le long du sillon et dénoyauter. Congeler les morceaux individuels sur une plaque. Emballer ensuite dans des contenants hermétiques ou sacs à congélation et remettre au congélateur.
  • Les abricots peuvent être conservés jusqu’à 1 an au congélateur.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Au Canada, on cultive les abricotiers dans le sud de la Colombie-Britannique et de l’Ontario
  • L’abricot est l’un des fruits qui présente la plus forte teneur en minéraux et oligo-éléments
  • Signes de maturité : jaune-orangé, souple au toucher, parfumé et à la peau lisse.
  • Si nécessaire, vous pouvez faire mûrir les abricots en les mettant dans un sac de papier à température ambiante pendant 1 ou 2 jours.
Comments are closed.