Chocolat

chocolate bar sweet desseret sugar food

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Vous êtes envahi(e)s de poules, d’œufs, de lapins en chocolat et vous en avez assez de manger toute cette faune chocolatée? Faites-les fondre au bain marie, ajoutez une touche de crème (ou de lait), et trempez-y des fruits, vous aurez alors une délicieuse fondue au chocolat!

  • Avec votre reste de fondue au chocolat, faites une tartinade choco-noisette. Ajoutez-y des noisettes que vous aurez passées au robot et du lait, au besoin.

  • Les tâches blanches ne sont pas des moisissures! C’est le gras qui est remonté à la surface du chocolat. Vous pouvez encore le manger sans problème, mais s’il vous semble moins appétissant, faites-le fondre.

 

Pour une conservation optimale

  • Évitez de mettre le chocolat au réfrigérateur (sauf si vous l’avez fait cuire), car le froid dégradera son goût.

  • L’idéal est de le ranger dans un endroit sec, sombre et à température ambiante (idéalement 18°C).

  • Le chocolat absorbe les odeurs, il faut donc le laisser dans son papier d’origine et le mettre loin d’aliments sans emballage.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • On peut congeler le chocolat en le mettant sous vide ou dans des contenants hermétiques, mais il risque de blanchir à la décongélation.  Il vaut donc mieux déguster rapidement les « bons » chocolats et ne congeler que le chocolat qui sert à cuisiner.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Privilégiez le chocolat et le cacao issu du commerce équitable qui permet de développer un système d’échange plus juste entre les consommateurs et les producteurs.
No comments yet.

Laisser un commentaire