Beauté et saveurs des fleurs comestibles

Cela en surprend plusieurs mais il existe des milliers de fleurs et plantes comestibles! Parmi tout ce choix, il est difficile de savoir quelles sont celles qui possèdent le goût recherché pour donner ce petit quelque chose de spécial à nos recettes! Il existe aussi plusieurs façons de les apprêter. Cette culture culinaire des fleurs comestibles n’étant pas très présente dans nos habitudes, il faut nécessairement faire un peu de recherche et quelques tests!

Sans faire une recension de toutes les fleurs comestibles au Québec, voici les incontournables du début de l’été :

Les fleurs de courges et courgettes

Pour se reproduire, les plants de courges et courgettes produisent de magnifiques fleurs qui sont tout aussi plaisantes en bouche. Pour en profiter, récolter les fleurs mâles qui poussent sur vos plans de courgettes et faites-les farcir et frire! Les fleurs mâles se distinguent des fleurs femelles par la petite poudre jaune (pollen) qui ne se retrouve pas dans les fleurs femelles, qui elles, ont une tige collante à son centre. Attention de laisser quelques fleurs mâles pour que les insectes pollinisateurs puissent continuer de répandre le pollen dans les fleurs femelles. Cela pourrait ralentir la production des courges et courgettes!

Il est aussi possible de manger les fleurs de courges et courgettes crues, en salade par exemple.

Ici, une recette tirée de notre conférence «Manger son jardin de la feuille à la racine» :

Les pissenlits  

L’atout du pissenlit ? Il pousse partout. Néanmoins, ne consommez que ceux qui poussent en pleine nature ou dans votre jardin! Cette fleur mal-aimée est riche en vitamine A et C et elle possède des propriétés médicinales qui sont valorisées en médecine naturelle pour soigner les troubles digestifs.

Le miel de pissenlit est très prisé par les végétaliens qui se font un plaisir de les ramasser par centaines au mois de juin! Son goût est un mélange de marmelade et de miel d’abeille. Très plaisant en tartinade et pour sucrer vos plats préférés!

Voici la recette proposée par Cuisine AZ :

  • 365 fleurs de pissenlit
  • 2 oranges bio
  • 2 citrons bio
  • 1kg de sucre en poudre
  1. Récoltez les fleurs bien épanouies, lavez-les, enlevez la partie verte. Faites sécher ces fleurs étalées au soleil pendant plusieurs heures.
  2. Mettez dans une bassine, les fleurs, l’eau, les oranges et les citrons lavés et coupés en morceaux, sans ôter le zeste.
  3. Faites cuire le tout pendant 1 heure à toute petite ébullition, en veillant à ce que toutes les fleurs baignent bien dans le liquide.
  4. Filtrez dans une passoire en pressant pour obtenir le maximum de jus de cuisson. Ajoutez le sucre. Faites cuire pendant 45 min environ.
  5. Vérifiez la prise en gelée en faisant couler quelques gouttes sur une assiette froide.
  6. Versez dans les pots. Si vous utilisez le sucre pour confiture, au moment où vous ajoutez le sucre, comptez 5 min de cuisson quand l’ébullition est atteinte.

Quant à elles, les feuilles de pissenlit font un excellent pesto!

La violette

À incorporer partout, dans vos desserts, confitures, veloutés ou même les salades. La violette apportera un goût et une touche de couleur sensationnelle à vos plats !

La fleur de lilas

Sublime en finition sur une salade, beaucoup l’apprécient surtout en tisane. Il suffit d’ébouillanter une petite grappe de fleurs avec un litre d’eau. Son effet est calmant. Vous pouvez laisser sécher les fleurs pour des utilisations futures.

Attention, en trop grande quantité, les fleurs de lilas ont un effet laxatif!

La fleur d’ail  

Entièrement consommable, la fleur d’ail se fait voir au mois de juin. Elle se cuisine comme les haricots ou bien même à la vapeur comme les asperges. Dans un pesto, un sauté ou encore sur le BBQ, faites-vous plaisir!

La fleur d’ail se conserve quelques semaines au réfrigérateur et jusqu’à un an au congélateur.

L’ortie

L’ortie est succulente en soupe mais attention, il faut porter des gants lors de sa manipulation car à l’état brut, elle cause des démangeaisons.

Astuces de conservation

Pour garder la fraîcheur des fleurs, il est préférable de les cueillir juste avant de les manger, elles n’auront pas le temps de faner et leur saveur sera plus intense.

Vous pouvez aussi envelopper les fleurs dans du papier humidifié et les placer au réfrigérateur.

Un billet de Chloé Delorme, membre du comité Sauve ta bouffe

No comments yet.

Laisser un commentaire