Semaine québécoise de réduction des déchets : devenir acteur dans mon quotidien

Au Québec, nous entendons de plus en plus parler de réduction de déchet et de lutte contre le gaspillage alimentaire. Mais en fait, concrètement, ça veut dire quoi? Quelles sont les actions que je peux entreprendre dans mon quotidien afin de favoriser la réduction, la réutilisation, le recyclage de mes déchets? Parce que nous ne sommes pas tous des écolos avertis, il y a quelques gestes simples à inclure dans nos habitudes qui peuvent nous amener à faire partie de ce mouvement.

image-sqrd-redim

Faire sa liste de courses avant d’aller à l’épicerie

Cette petite astuce est simple mais fait vraiment la différence! Prévoir ses repas pour la semaine permet d’éviter énormément de pertes, en ciblant les produits adéquats et les quantités nécessaires à l’aide d’une liste. Pourquoi ne pas consacrer quelques minutes en fin de semaine pour fouiller les livres de cuisine ou les sites de recettes (Pinterest, Recettes du Québec, Marmiton etc.) afin de vous concocter un menu appétissant pour la semaine?

 

Limiter l’achat de produits avec emballage

Sur-emballés pour la plupart, les produits des supermarchés sont non écologiques. Même s’ils sont souvent recyclables, de tels produits ne nous aident pas à adopter des habitudes de réduction des déchets à la source. Privilégiez donc les produits avec peu ou pas d’emballages, n’utilisez pas systématiquement de sacs plastiques pour vos fruits et légumes (exemple : avocats, bananes) et n’oubliez pas les produits en vrac.

Le saviez-vous ? Vous payez indirectement pour ces emballages par les frais engendrés par la collecte des matières et leur recyclage. Aussi, peu d’emballages est souvent synonyme de qualité. Il est possible de voir ce que vous achetez, pas d’artifices, le produit n’est pas caché derrière un paquet coloré et attirant.

 

Manger les restes et créer de nouvelles recettes à partir de TOUSKI!

Quoi de mieux pour laisser aller votre créativité qu’un plat élaboré à partir de TOUSKI (tout c’qui reste) dans votre frigo? Analysez tout ce que vous avez sous la main, mélangez, marinez, inventez, surprenez et, surtout, sauvez! Économique et écologique, les plats TOUSKI, épateront vos amis ou votre partenaire.

 

Faire du compost

N’ayez pas peur, le compost est simple d’utilisation et permet de donner une seconde vie aux restes habituellement jetés dans les sites d’enfouissement. Renseignez-vous sur cette pratique, il y a plusieurs composteurs intéressants, incluant des composts intérieurs pour ceux et celles n’ayant pas d’espace extérieur (exemple : vermicompostage). N’oubliez pas les composteurs mis à votre disposition par des organismes dans certains quartiers.

 

Faire ses produits maisons

Le DIY (Do It Yourself) est à la mode, pourquoi ne pas vous mettre à la confection de vos produits d’hygiène, cosmétiques et ménagers? Il suffit de vous procurer certains ingrédients de base : vinaigre, huiles et beurres végétaux, argile, etc. et de suivre les tutoriels faciles des livres ou d’internet.

 

EN PARLER!

Finalement, n’hésitez pas à discuter de réduction des déchets et de gaspillage alimentaire avec votre entourage. Expliquez vos trucs et astuces, sensibilisez-les sur les impacts écologiques de nos habitudes de vie. Devenez un porte-parole pour la cause!

Pour plus d’astuces, rendez-vous sur le site de la Semaine québécoise de réduction des déchets!

 

Par Élisabeth Chevrier, du comité Sauve ta bouffe

, , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire