Gaspillage alimentaire au Canada : Projet de loi

Dans la foulée de l'adoption officielle de la loi contre le gaspillage alimentaire en France, voici que le Canada fait lui aussi un pas en avant. En effet, c'est le 24 février dernier que la députée Ruth Ellen Brosseau du Nouveau Parti Démocratique (NPD) a présenté son projet de loi privé à la chambre des communes du Canada.

Gaspillage alimentaire

Ce projet de loi C-231 désignerait le 16 octobre comme Journée nationale de sensibilisation au gaspillage alimentaire. Rappelons que cette date correspond par le fait même à la Journée mondiale de l’alimentation et s’arrimerait également avec la Semaine québécoise de la réduction des déchets. De plus, la députée propose une stratégie nationale visant la réduction du gaspillage alimentaire. Ce sont ainsi cinq mesures qui sont proposées, notamment la création d’une campagne nationale de sensibilisation, la facilitation des dons de produits imparfaits mais propres à la consommation et l’examen de moyens à mettre en place afin de réduire les impacts environnementaux des aliments produits mais non consommés.

Alors qu’au Canada, c’est plus de 40% de la nourriture produite qui est perdue ou gaspillée, générant des pertes de plus de 31 milliards de dollars par an selon la Value Chain Management, aucune loi n’a été adoptée pour lutter contre ce fléau qu’est le gaspillage alimentaire.

Suite à la première lecture du projet de loi, celui-ci doit être débattu en chambre avant d’être soumis au vote des députés. Une longue procédure certes, mais souhaitons que celle-ci porte ses fruits et permette au Canada de rattraper le sérieux retard qu’il accuse quant à la lutte au gaspillage alimentaire.

Pour prendre connaissance du projet de loi C-231 en détail, cliquez ici.

 

,

No comments yet.

Laisser un commentaire