Pourquoi tant de bouffe pendant le temps des fêtes?

Durant le temps des fêtes, on aura à cuisiner, la bouffe sera appréciée, mais on ne veut pas laisser une multitude de restes. Que faire? L’équipe Sauve ta bouffe des AmiEs de la terre de Québec vous fait quelques propositions et vous souhaite au passage des Fêtes heureuses et sans gaspillage.

 

 

D’abord, évaluer les quantités pour les repas en fonction de qui sera à table et du menu décidé. Puis, privilégier des produits qui se congèlent bien après le repas ou qui seront rapides à apprêter plus tard.

Ensuite, quelles sont les bonnes quantités? Pour un repas cinq services, on compte par personne environ :

  • ·entrée : ¼ de tasse de légumes ou 1 bonne cuillère à soupe de viande ou poisson.
  • ·potage : 2/3 de tasse
  • ·plat principal : ½ tasse pour chacune des composantes.
  • ·fromage : 50g (si on propose 3 fromages, on divise par 3)
  • ·dessert : 30g. Pour un gâteau, c’est l’équivalent d’un demi-muffin. Pour une salade de fruits, c’est une demi-tasse.

Transformer le nombre d’invités en quantités d’aliments, voilà un bon moyen de limiter les restes!

 

Pendant le repas. S’il y a des hors d’œuvre, utilisez de petites portions et servez sur un petit plateau. Lors du service du plat principal, il peut être convivial de laisser les invités se servir en cuisine. Vous constaterez qu’ils se serviront en fonction de leur appétit et qu’il y aura moins de restes.

 

Si, malgré tout, on a trop de restes, faites soupes et quiches avec dinde et légumes,  gratins avec viande, chaussons avec poisson, pain perdu et biscottis avec gâteau, chapelure avec le pain en le mettant en morceaux à 250°F pendant 15 minutes puis le broyer.

Joanne Robitaille de l’équipe Sauve ta bouffe

 

Article publié sur le blogue de Recettes du Québec

Comments are closed.