Sirop d'érable

Sirop d'érable

 

Rien ne se perd, tout se transforme !

  • Pourquoi ne pas remplacer le sucre blanc par le sirop d’érable ? Pour ce faire, simplement diminuer la quantité de liquide de la recette de ¼ de tasse pour chaque tasse de sirop utilisée.
  • Faites de la tire maison ! Pour quatre personnes, versez 540 ml dans une casserole puis faites bouillir jusqu’à ce que le sirop atteigne une température de 114°C (237°F). Versez le tout avec une cuillère en métal sur un bac de neige bien tassée. Sortez les bâtonnets puis dégustez !
  • Dans vos céréales, votre gruau, sur vos gaufres, avec vos petits fruits ou dans votre lait, café ou thé ; le sirop d’érable s’arrime bien avec bon nombre d’aliments et ajoutera assurément de la saveur à ceux-ci !
  • Afin d’éliminer les cristaux ayant pu se former, vous pouvez placer le sirop d’érable dans un bain marie ou au four à micro-ondes. Ajouter 1 ou 2 c. à thé d’eau par tasse (250ml) de sirop. Faire chauffer doucement. Lorsqu’il est de nouveau liquide, mettre au frigo dans un contenant hermétique.

 

Pour une conservation optimale

  • Si elle est bien scellée et est entreposée dans un endroit frais et sombre, une conserve de sirop d’érable peut se conserver au minimum 3 ans avant son ouverture.
  • Une fois ouvert, le contenu du sirop d’érable se conserve entre 3 et 6 mois au réfrigérateur.
  • Dès l’ouverture, le processus d’évaporation de l’eau et la cristallisation du sucre s’enclenche, il est donc important d’utiliser un contenant hermétique.
  • En ce qui concerne le beurre et la tire d’érable, il est préférable de les consommer dans un délai d’un mois tout en les conservant au réfrigérateur.

 

Congeler afin d’éviter les pertes

  • Après 3 mois d’ouverture, placer le sirop d’érable au congélateur afin de prévenir la cristallisation.
  • Ne pas faire congeler de sirop d’érable dans un contenant de verre.
  • À noter que le sirop d’érable ne gèle pas en raison de son indice de 66 degrés Brix (fraction de saccharose dans un liquide).
  • Sirop, beurre, tire, sucre d’érable ; tous se placent aisément au congélateur pour une conservation de longue durée.

 

Pense-bête pour un choix éclairé

  • Le sirop d’érable se décline en plusieurs couleurs, selon leur pourcentage de transmission de lumière. Produits à différents moments de la saison, chacun a ses particularités. Par exemple, le sirop dit « foncé », produit en fin de saison, contient plus de minéraux et a une saveur très riche ; c’est donc celui que l’on privilégie en cuisine pour parfumer céréales et pâtisseries !
  • Pour connaître la date de production de votre canne de sirop d’érable, voici comment déchiffrer le code apparaissant sur celle-ci : Les 3 premiers chiffres correspondent aux jours de l’année (jour 1 à 365). Le quatrième chiffre correspond au dernier chiffre de l’année de production. Le cinquième chiffre, quant à lui, correspond à la cuvée du jour. Ainsi, 34812 indiquerait que le sirop a été produit le 14 décembre (étant le 348ème jour de l’année) 2011 (logiquement le dernier chiffre de la décennie en cours), 2e cuvée de la journée.
  • Ce sont 45 litres d’eau d’érable qui sont nécessaires afin de produire un seul litre de sirop d’érable ; de même, chaque arbre produit en moyenne 1 litre de sirop par année… Une bonne raison de ne pas en gaspiller !
Aucun commentaires.

Laisser un commentaire