Entrevue à CKIA : Le gaspillage alimentaire dans le cadre de la SQRD

Peut-être avez-vous eu la chance de l’entendre à votre réveil le 25 octobre dernier ? Rémy Dubois Lachance, bénévole à Sauve ta bouffe, a été reçu en entrevue à CKIA par Mickaël Bergeron lors de l’émission matinale : Québec réveille! Il a pu discuter de réduction du gaspillage alimentaire à l’occasion de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD).

En effet, c’est du 21 au 29 octobre dernier qu’avait lieu la 17e édition de la SQRD. Mais qu’est-ce que la SQRD concrètement ? Et bien c’est une semaine dans l’année, au mois d’octobre, où les québécoises et québécois sont d’une part sensibilisé(e)s aux impacts de notre production de déchet et, d’autre part, outillé(e)s pour réduire le propre volume de leur poubelle. Plusieurs défis sont lancés aux citoyen(ne)s en cette semaine spéciale et, partout au Québec, on promeut l’approche 3RV – Réduire, réutiliser, recycler, valoriser. À noter que ces étapes se font dans l’ordre ! On y comprend donc ici l’importance de réduire ses déchets à la source.

 

Quel lien entre la réduction du gaspillage alimentaire et la réduction des déchets ?

On le sait, nous produisons énormément de déchets sur la planète, et l’une des composantes considérables de ceux-ci est la nourriture. Que ce soit les aliments déclassés avant même de se rendre sur les étals de nos supermarchés puisqu’ils ne répondent pas aux critères de sélection (avouons-le souvent esthétiques), les aliments invendus des épiceries ou encore les restes alimentaires qui sont jetés dans nos maisons, c’est 40% de la nourriture produite au Canada qui termine aux ordures. Ajoutons à cela que les consommateurs sont responsables de près de la moitié du gaspillage alimentaire, 47% pour être exacte.

Souvent, on a une perception comme consommateur, comme citoyen, que c’est partout ailleurs que ça gaspille sauf chez nous

Il nous revient donc une part de responsabilité qu’il faut accepter et tenter de diminuer petit à petit. Pour ceux et celles qui pratique le compostage, c’est une excellente initiative ! Cela permet de « recycler » (3RV) ses déchets alimentaires en compost et d’ensuite les « valoriser » (3RV) en les utilisant comme engrais au jardin. Néanmoins, on se situe encore une fois à la fin de la chaîne des 3RV. Tout comme pour les déchets, nous voulons pour les restes alimentaires une réduction à la source. Les trois étapes infaillibles pour y arriver à la maison : prévoir, s’organiser, conserver (tiens, je viens de « plugger » le slogan de Sauve ta bouffe !).

En bref, la lutte au gaspillage alimentaire fait partie intégrante de la volonté québécoise de réduction des déchets.

Nous vous invitons à écouter l’entrevue de Rémy pour en savoir plus et pour connaître des astuces afin de réduire vos déchets.

 

Aucun commentaires.

Laisser un commentaire